Après des études de scénographie à l’ENSAD de Paris, J’ai choisi de m’exprimer dans le secteur de l’Evenementiel pour son coté éphémère et unique.
Près de 600 scénographies ou mises en scène entre 1984 et 2014 avant de me consacrer pleinement , depuis 2015, au Design.
Cette experience passée dans le domaine du spectacle et de la communication en compagnie de nombreux artistes, artisans ou techniciens, m’a donné la possibilité de choisir, transformer, magnifier et faire vivre, durant quelques heures, des sites naturels ou culturels de grande qualité.
Un souci permanent de surprendre, questionner, initier diverses pistes de lecture.. Immerger l’individu dans un décor vivant, un univers inattendu, une émotion artistique contemporaine, particulière et unique ou l’Homme en est le pivot.
Naturellement, après tant d’années dans ce monde éphémère, le besoin créatif d’aller vers le “solide” s’est fait ressentir lors de la découverte de “Marcato Grande”, univers minéral et végétal naturel grandiose, en Sicile, véritable atelier vivant où je travaille dorénavant.
Un nouvel élan de recherche sur une terre où les Éléments, la force et la beauté de la nature, dans un mouvement et une energie permanents, loin du chaos urbain, me rapprochent de l’individu et de son espace de vie au quotidien.
La nature est une source d’inspiration inépuisable…
La matière et le vivant se croisent dans leurs similitudes structurelles et organiques, le minéral, le végétal, l’homme et l’animal s’assemblent dans leur complexité.
Le Design ne s’arrête pas seulement à la fonction et à la forme, il fait partie intégrante de l’univers proche de l’individu, de ses contradictions et barrières…
Grâce à la main de l’homme, le particularisme de la matière apporte une réelle indentité à l’objet et peut lui donner le statut d’oeuvre unique.
La création de meubles, luminaires et autres objets du quotidien peut insuffler d’autres émotions, d’autres sensations…
la composition des éléments dans l’espace architectural raconte alors de nouvelles histoires,
le “décoratif” devient secondaire et l’intention artistique tente à évoquer force et beauté.